LE PROJET DE NAISSANCE

Je n’avais pas fait de projet de naissance pour Louis. Je ne savais même pas que cela existait.

Lors de mon entretien prénatal précoce il y a 4 ans, lorsque la sage femme m’avait posé la question « Avez vous pensé à un projet de naissance? Comment envisagez vous votre accouchement ?  » j’avais simplement répondu :  » Je ne sais pas, je veux juste qu’il sorte en bonne santé ».

Aujourd’hui encore la bonne santé de bébé reste ma préoccupation principale, mais j’ai eu tellement de regrets concernant mon premier accouchement que cette fois-ci je souhaite être au maximum préparée, tant pour une voie basse que pour une césarienne.

DÉFINITION D’UN PROJET DE NAISSANCE

Un Projet de naissance est un document qui décrit les souhaits et désirs des parents pour l’accouchement, par voie basse ou par césarienne, et qui est placé dans le dossier médical lors du RDV de la 36ème semaine. Ce document n’a pas de valeur juridique, mais il s’agit d’un contrat moral passé entre l’équipe médicale et les parents.

Je vous conseille d’en avoir un exemplaire dans votre valise en salle de naissance, pour que votre accompagnant puisse le relire tout au long du travail, et ne rien oublier. Le jour J vous ne serez pas apte à penser à tous ces petits détails qui sont finalement si importants pour vous!

L’équipe médicale n’est pas obligée d’accepter toutes les demandes, mais ce document peut permettre d’ouvrir le dialogue sur des points qui peuvent être négociés. Il ne faut pas oublier que l’accouchement reste VOTRE moment, et que personne n’a le droit de vous le voler. L’équipe médicale a parfois tendance (et on les comprend, ils sont très souvent en sous effectif et dans le rush) à automatiser certains gestes, à aller vite, à suivre des procédures pour gagner du temps.

Cependant si elle refuse catégoriquement le projet de naissance, ou des points qui sont vraiment très important pour vous, vous pouvez toujours invoquer l’article 1111-4 du code de la Santé Publique, stipulant qu’aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans votre consentement libre et éclairé et que ce consentement peut être retiré à tout moment.

COMMENT RÉDIGER UN PROJET DE NAISSANCE?

Vous pouvez rédiger votre projet de naissance avec votre Doula (c’est ce que j’ai fait), votre sage femme libérale ou encore avec votre conjoint.

Il existe des modèles de projet de naissance sur Internet, avec des formes diverses et variées.

Ils permettent de ne rien oublier, et de se rassurer dans la forme. En revanche il est très important de le rédiger avec vos propres mots, afin que l’équipe saisisse l’importance de chacune de vos demandes. Je vous déconseille fortement de faire de simple copier-coller.

Plutôt que de noter des exigences « je veux » qui peuvent braquer et froisser les sages femmes et médecins, il vaut mieux noter des souhaits « je souhaite » et expliquer pourquoi cela est important pour vous.

J’ai fait pour ma part un premier brouillon avec les grands points importants que je vais soumettre à la sage femme lors de l’entretien prénatal précoce du 4ème mois. Nous pourrons discuter ensemble de la faisabilité de chacune de mes demandes? Ensuite, je pourrais rédiger mon projet définitif et le placer dans mon dossier.

EXEMPLE DE PROJET DE NAISSANCE

Voici mon brouillon avec toutes mes requêtes que je vais soumettre à la sage femme:

  • VOIE BASSE
  • Je souhaite pouvoir me mettre dans ma bulle en écoutant ma propre playlist en salle de travail, et avoir les lumières tamisées en dehors des soins
  • Je souhaite avoir uniquement la dose test de la péridurale, afin de pouvoir décider d’accoucher sans anesthésiant
  • Je souhaite pouvoir bouger à ma guise pendant le travail, et choisir la position qui me convient pour accoucher
  • Je souhaite que l’on me propose d’accompagner la sortie de bébé en l’attrapant, et qu’on me le pose directement sur le ventre
  • Julien souhaite couper le cordon
  • Je souhaite que le cordon soit coupé lorsqu’il aura cessé de battre
  • Je ne souhaite pas rompre artificiellement la poche des eaux
  • Je souhaite que l’on me demande mon consentement avant chaque acte médical
  • Je souhaite privilégier autant que possible une déchirure naturelle et ne pas faire d’épisiotomie
  • Je souhaite que l’on m’explique tous les actes qui sont réalisés pendant l’accouchement
  • Je souhaite être accompagnée par mon mari et par ma Doula, car nous faisons ensemble des exercices de relaxation qui me permettent de gérer mon angoisse. Mon mari n’est émotionnellement pas capable de canaliser ses émotions en plus des miennes.
  • CÉSARIENNE
  • Je ne souhaite pas être attachée sur la table car je suis claustrophobe, ou uniquement le bras sur lequel sera posé le cathéter
  • Je souhaite la présence de mon mari à mes côtés
  • Je souhaite que l’on m’explique tous les actes qui seront réalisés
  • Je souhaite une césarienne extrapéritonéale. Si cela n’est pas possible, je souhaite que l’on me demande de pousser lors de l’extraction du bébé
  • POST ACCOUCHEMENT VOIE BASSE & CÉSARIENNE
  • Je souhaite faire un peau à peau immédiatement après la naissance, le temps que les soins me soient prodigués
  • Je souhaite donner la tétée de bienvenue lors de ce peau à peau, le plus rapidement possible après la naissance
  • Je souhaite que les premiers soins de bébé soient fait à côté de moi dans la même pièce
  • En cas de césarienne, Julien souhaite être présent lors des soins de bébé
  • Julien souhaite faire un peau à peau rapidement après la naissance, après moi

Ensuite, je pourrais rédiger mon projet de naissance définitif, en détaillant et en expliquant pourquoi chaque point est très important pour moi, afin que l’équipe qui s’occupera de moi le jour J puisse comprendre ce qui me motive, et accède plus facilement à mes souhaits.

Voici par exemple comment je le rédigerai:

« Chère équipe médicale,

J’ai beaucoup souffert de mon premier accouchement hyper médicalisé (césarienne suite à une thrombopénie et un bébé en siège). J’ai eu la sensation de ne pas avoir accouché, et que ce moment m’ait été volé.

Je suis convaincue que mon accouchement a aussi été responsable de ma dépression du post partum. C’est pourquoi j’ai rédigé ce projet de naissance, et vous prie de bien vouloir en prendre compte afin de m’aider à avoir l’accouchement que je souhaite, pour me permettre de vivre ce moment de la façon la plus paisible possible.

Initialement je ne souhaitais pas avoir de péridurale. J’ai bien compris que la procédure lors d’un AVAC dans votre maternité impose la pose d’une péridurale, en revanche je souhaite que seule la dose test me soit injectée, afin de vive un accouchement sans produit anesthésiant ( si toutefois je m’en sens capable, je peux aussi changer d’avis au fil des heures ) . Aussi, cela me permettra de pouvoir bouger pendant le travail.

Il est aussi important pour moi de pouvoir me mettre dans ma bulle pendant toute la durée du travail pour limiter mon angoisse, en écoutant de la musique ou des vidéos de relaxation, et d’avoir des lumières tamisées (en dehors des soins qui nécessites de la pleine lumière).

Je ne sais pas encore dans quelle position je vais me sentir à l’aise pour accoucher. Je souhaiterais pouvoir choisir ma position selon mon ressenti sur le moment, sans que la position gynécologique ne me soit imposée.

(…) »

Le projet de naissance définitif doit être plus détaillé qu’un simple brouillon « point par point », et doit être directement adressé à l’équipe médicale qui le lira le jour J.

Dernier conseil, pensez à demander à tous des membres de l’équipe le jour J s’ils ont bien lu votre projet, et n’hésitez pas à leur donner des copies que vous aurez dans votre sac.

Il faut se mettre à la place de l’équipe médicale, et ne pas oublier qu’ils sont parfois débordés, et ne peuvent pas accéder à toutes les demandes et toutes les folies. Plus vos demandes seront farfelues, moins elles auront la possibilité d’être écoutées et acceptées.

PATIENTER…
MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT!

5 réflexions au sujet de « LE PROJET DE NAISSANCE »

  1. Laetitia (laladu33)

    Je ne savais pas qu’on pouvait accoucher autrement que les points énoncés dans ton projet.
    J’ai eu une césarienne mais j’ai eu une excellente équipe, qui m’a respecté et a respecté mon accouchement. L’anesthésiste m’a expliqué avant ce qu’on allait me faire, puis au fur et à mesure nous expliquait à mon ami et à moi ce qui se passait derrière le drap.
    Les soins ont été prodigués en salle d’accouchement, avec mon ami et moi-même; je n’ai pas été attaché à la table, seulement mon bras.
    J’ai eu un peau à peau directement après les soins (j’ai même des photos de ce merveilleux moment, merci à toi monsieur l’anesthésiste), puis notre fils est parti avec son père pour un peau à peau pendant qu’on me prodiguait les soins post césarienne. Puis je les ai rejoint et j’ai refait du peau à peau pendant au moins 2h, le temps que mes jambes retrouvent leur sensibilité et que mon fils arrive à une température acceptable.
    Bref, mon accouchement a été magique et merveilleux malgré ma césarienne et je m’en rend compte grâce à ton article.
    Tout m’a semblait tellement normal et logique que je ne me suis pas dis que ça pouvait être différent.
    J’ai choisi une maternité et pas un hôpital pour accoucher et ton récit mon conforte dans mon choix.

    Aimé par 1 personne

  2. Ping : 4EME MOIS DE GROSSESSE – LA FAMILLE TORTUE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s