REGLEMENTATION NANOPARTICULES

Nanoparticules : ce qui change vraiment

Les nanoparticules sont des molécules de 100NM ou moins: plus grandes que les atomes mais plus petites que les cellules.

Elles peuvent passer la barrière cutanée des peaux lésées, ou pénétrer dans les poumons par inhalation.

Le dioxyde de Titane (CI77891) et l’oxyde de zinc (CI77947) sont des molécules fréquemment utilisées sous forme nanoparticulaire dans les cosmétiques : crème, maquillage, crèmes solaires etc…

Les solaires avec filtres UV minéraux sont fabriqués avec ces deux molécules (sous forme nano, parfois enrobées et agglomérées ou non nano).

La forme nano dans les crèmes solaires permet de faciliter l’application du produit, et d’éviter les traces blanches.

Mais cela comprend des risque avérés : oxydation des cellules pouvant entrainer des cancers, irritations respiratoires, neurotoxicité etc…

La table ronde du 22 mars 2022 qui regroupait entre autres la DGCCRF, Cosmed, des membres de la commission européenne à mis en lumière les technologies ( MEB, ICPMS etc…) utilisées pour caractériser la taille des filtres minéraux utilisés et a annoncé de futurs vérifications sur les produits des différentes marques présentes sur le marché.

La méthode MEB serait la plus fiable, bien que des attaques chimiques des échantillons puissent fausser les résultats, mettant en évidence la micro structure des nanoparticules enrobées et agglomérées. Ces dernières ne passent pas en l’état la barrière cutanée.

Tous les produits labelisés Cosmebio utilisant du dioxyde de titane ou d’oxyde de zinc devront donc apposer la mention NANO sur leurs produits afin d’éviter les sanctions. Même si des test indépendants de non pénétration en labo attestent le contraire. C’est une demande du label Cosmebio à ses adhérents, sous peine d’éviction du label. J’ai moi même contacté le label qui m’a certifié cette demande.

C’est pourquoi toutes les marques de ce label apposent maintenant la mention [nano] sur leurs produits alors qu’en vérité, pour certaines, en contiennent sous forme enrobées et agglomérées, qui ne pénètrent pas la barrière cutanée mais ne passent pas avec succès la mesure MEB.

Certaines marquent passent et valident la mesure MEB, c’est pourquoi elles n’ont pas la nécessité de mentionner NANO sur leurs produits.

La seule alternative aux filtres minéraux mécaniques sont les filtres Uv chimiques qui pénètrent dans notre peau, et qui sont, pour la plupart, des perturbateurs endocriniens …

Une interdiction simple du dioxyde de titane (comme c’est le cas en alimentaire depuis 2020) aurait été moins hypocrite, selon moi, que cette mesure en demi teinte.

Sources :

https://www.inrs.fr/risques/nanomateriaux/effets-sante.html

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01822476/document

https://www.cosmed.fr/nanomateriaux-dans-les-cosmetiques-cosmed-demele-le-vrai-du-faux/

https://jamanetwork.com/searchresults?q=Effect%20of%20Sunscreen%20Application%20Under%20Maximal%20Use%20Conditions%20on%20Plasma%20Concentration%20of%20Sunscreen%20Active%20Ingredients%20A%20Randomized%20Clinical%20Trial&allSites=1&SearchSourceType=1&exPrm_qqq={DEFAULT_BOOST_FUNCTION}%22Effect%20of%20Sunscreen%20Application%20Under%20Maximal%20Use%20Conditions%20on%20Plasma%20Concentration%20of%20Sunscreen%20Active%20Ingredients%20A%20Randomized%20Clinical%20Trial%22&exPrm_hl.q=Effect%20of%20Sunscreen%20Application%20Under%20Maximal%20Use%20Conditions%20on%20Plasma%20Concentration%20of%20Sunscreen%20Active%20Ingredients%20A%20Randomized%20Clinical%20Trial

http://www.scc-quebec.org/wp-content/uploads/2017/08/Nanoparticule-Charline-2014.pdf

PATIENTER…
MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT!

2 commentaires

  1. Bonjour,
    Est ce que vous auriez par hasard une référence sans nano pour enfant à recommander ?
    Je désespère 🙁
    Merci beaucoup

Laisser un commentaire