LES BONDS: LE DÉVELOPPEMENT DE L’ENFANT

J’ai appris leur existence en discutant avec mon amie Léna @lena_h_30

Les étapes dans le développement psychomoteur de l’enfant

Qu’est-ce qu’un bonds?

Les bonds sont des étapes clés dans la construction du cerveau des bébés, et de leur développement. Ils surviennent les 5, 8, 12, 19, 26, 37, 46, 55, 64, 75 semaines post date du terme estimé des bébés (et non post date de naissance). 

Autour de ces semaines dites « miracles », bébé est pénible, pleurnichard et pot de colle. C’est ce que l’on appelle les 3P.
Son besoin de succion est démultiplié, son sommeil perturbé et son appétit diminué. Son cerveau se développe et acquiert des capacités nouvelles. Cela demande énormément d’énergie à bébé qui ne peut pas traiter les autres informations qui lui parviennent au cours de sa journée. Il est dépassé par ses émotions qui sont décuplées, et a un besoin intense de réconfort.

Un bébé calme deviendra grognon et un bébé déjà compliqué deviendra… très difficile à comprendre et à satisfaire. 

Il existe une application mobile qui est malheureusement payante mais qui explique chaque étape traversée par bébé : Les Semaines Miracles et un Livre du même nom.

Lorsque le bond est terminé, bébé aura acquis certaines facultés qu’il ne maîtrisait pas jusqu’alors.

Il redeviendra ensuite le bébé calme, joueur, mangeur et plus ou moins indépendant habituel.

Mon expérience personnelle

Mon fils était un bébé RGO sévère non traité à temps, hypersensible et hyperactif. Parfois je n’en pouvais plus, je n’arrivais plus à trouver la force d’être sa mère. 

Quand ma fille (alors que je ne connaissais pas encore l’existence de ces bonds) bébé plutôt calme et apaisé a commencé a entrer en phase des 3P, j’ai eu peur de revivre la même maternité que pour mon ainé. 

J’ai alors appris l’existence de ces développement psychomoteur, appelé bonds, et cela m’a rassuré sur ma capacité à être une bonne mère. Savoir m’a permis de comprendre ses émotions et d’être davantage confiante pour accepter ce changement soudain dans le comportement de ma fille. J’ai su que ce n’était qu’une étape, qu’une question de jours, et que j’allais retrouver mon bébé sourire qui dort bien et mange bien. Que j’allais moi aussi, dormir à nouveau. C’est ce qui m’a permis de tenir le coup, la nuit. Me répéter que ça allait bientôt passer. 

PATIENTER…
MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT!

Laisser un commentaire