FAUSSES COUCHES À RÉPÉTITION

Cet article a été rédigé grâce au témoignage d’une maman

Nous avons très envie de faire un enfant, de créer notre propre famille.

J’arrête la pilule. Je me sens tellement épanouie la première fois que nous faisons l’amour sans aucune protection. Je me sens vraiment femme. L’acte sexuel prend un tout autre sens.

*Quatre jours de retard de règles. Je fais un test de grossesse : positif.

Je ne m’attendais pas à tomber enceinte aussi vite, je suis si heureuse!

J’achète des petits chaussons, j’y glisse le test de grossesse et le résultat de la prise de sang. Je veux l’annoncer à mon homme comme dans les films.

Seulement deux jours après l’annonce, j’ai des saignements. Je fais une fausse couche.

Nous sommes si bouleversés. Nous nous étions déjà tellement projetés…

*Cinq jours de retard de règles. J’ai à peine de temps de faire un test de grossesse que le lendemain, mes règles arrivent. Je dois faire un curetage pour tout retirer, je suis sous le choc.

*Je sens avant même mon retard de règles que je suis enceinte. Ces symptômes, je les connais bien maintenant.

Après cinq jours de retard de règles, j’ai à nouveau mal au ventre et des saignements.

Je suis épuisée. Qu’est ce qui ne va pas chez moi? Si la nature fait si bien les choses, pourquoi ne veut-elle pas me donner un enfant ? Suis-je une mauvaise personne ? Nous ne méritons pas ce bonheur?

Des tensions apparaissent dans notre couple. Il m’écoute mais ne me comprend pas. Comment le pourrait-il ? ⠀
« La nature fait bien les choses »

Je déteste cette expression. Si la nature faisait bien fait les choses, je serais dotée d’un utérus fonctionnel.

Je m’en veux de faire subir tout ça à mon homme. Je pense à le quitter, pour son bien. Pour qu’il soit enfin heureux. Il refuse. Oui il veut un enfant, mais avec moi. On s’accroche à l’espoir qu’un jour nous pourrons fonder une famille.

*Trois jours de retard de règles. Je ne veux pas revivre cet ascenseur émotionnel.

Je suis détachée. Je sais que je peux encore perdre ce bébé à tout moment. Je refuse que mon homme me touche le ventre.

J’ai peur de revivre un curetage. De revivre une nouvelle déception. De vivre un nouvel échec. Que mon couple se brise. ⠀

2 mois de grossesse. Petit haricot est toujours là. Il a l’air de s’accrocher. Je l’espère de toutes mes forces.

PATIENTEZ
MERCI!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s