HAUT POTENTIEL

J’ai passé 28 ans de ma vie à vivre dans mon ombre.

Je n’ai découvert ma réelle identité qu’à mes 28 ans.

28 années à me sentir mal dans ma peau, sans savoir pourquoi.

28 ans à ne pas avoir d’amis ou très peu et à me sentir constamment différente.

À ne pas avoir la même perception de la vie, à ne pas me sentir en phase avec eux.

À être ultra sensible. À ne pas être comprise par ma famille, mes parents.

À être moyenne à l’école, sans beaucoup travailler.

À être dans ma bulle, dans mon monde.

« Arrête ton cinéma »  » Arrête de faire la gueule » « Toi tu es un pitbull de toute façon tu attaques avant d’être attaquée »  » tu as mauvais caractère » « qu’est ce que tu peux être susceptible » « c’est désolant de voir que tu n’as pas de meilleures notes à l’école, tu en as le potentiel »  » Tu réfléchis trop »

J’allais de psy en psy, de mes 3 ans à mes 28 ans. Jusqu’à ce que je rencontre LA psy.

Celle qui a lu en moi comme dans un livre, et qui m’a comprise pour la première fois.

Zèbre. Haut potentiel. Surdouée.

C’était donc ça. J’ai mis 1 an avant de le réaliser, de me comprendre. Comme si je me réveillais d’une cuite de 28 ans.

J’ai appris à me comprendre, à savoir que ces larmes qui coulent trop fréquemment, ces odeurs qui m’enivrent, ces colères noires sont le fruit de mon cerveau qui fonctionne trop vite. Que je n’ai pas à m’en vouloir pour ça! Juste apprendre à analyser mes émotions et a essayer de les maîtriser.

J’ai davantage confiance en moi maintenant. Je vis ma vie sans la subir. Je sais faire face à ces personnes qui me jugent et que se permettent de me faire des réflexion désobligeantes.

Je me reconnais en Louis. Je sais au fond de moi qu’il est HP. Ma psy le pense aussi, mais il est trop tôt pour faire les tests.

Comment reconnaître un enfant HP?

Mon enfants est-il surdoué?

C’est une question que se posent beaucoup de parents, surtout lorsque leur enfant présente certaines particularités:

  • Hypersensibilité au sens large: odorat surpuissant, ouïe très fine (phobies acoustiques comme le bruit du vent), goût très prononcé ( dégoût extrême pour certains aliments), toucher exacerbé (impossibilité de porter certaines matières, ou devoir couper toutes les étiquettes), très bonne vue (on parlera plutôt de bonne observation)
  • Toutes les émotions sont décuplées, une colère se transforme souvent en tempête, une peur en phobie, une joie en euphorie, une tristesse en profond chagrin
  • Hyperactivité: le cerveau va tellement vite que le corps se met tout le temps en mouvement. L’enfant n’arrive pas à canaliser son énergie débordante, surtout lorsqu’il mange.
  • Mémoire d’éléphant
  • Peu ou pas d’amis, l’enfant se sent souvent à part, incompris.

Si l’enfant n’est pas écouté et accompagné, cela entraîne souvent des désordres émotionnels et un échec scolaire.

Je ne veux pas qu’il souffre comme j’ai souffert. Je veux qu’il vive pleinement sa vie, de son regard de mini zèbre. Qu’il soit heureux.

Le livre de Anne Widehem « Je ne suis pas un âne, je suis un zèbre  » nous aide, tous les deux, à comprendre nos émotions qui sont si fortes.

À les reconnaître, les apprivoiser, pour les empêcher de nous submerger.

Réelle bible pour moi, ce livre fait partie de notre rituel du soir. Je m’en sers comme support pour lui raconter ma propre histoire. Pour lui expliquer qu’être différent ne veut pas dire être moins bien.

Il arrive même parfois qu’il le prenne tout seul et me dise  » maman je suis triste comme Babette ». Petite victoire pour un grand zèbre.

Et vous, vos enfants arrivent-ils à mettre des mots sur leur émotions? Connaissez vous des zèbres?

PATIENTER
MERCI!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s