LE PERINÉE

Ce cher périnée. Ce doux, ce beau, ce tendre périnée… un petit peu trop tendre

Ce muscle, l’un des plus important chez la femme, et dont nous sommes nombreuses à en avoir entendu parler pour la première fois lors de notre grossesse.

Pour rappel le périnée permet de soutenir les organes vessie, utérus, rectum, de contracter le vagin et d’assurer la continence urinaire et fécale. {Gynandco}

Nous avions bien compris qu’il nous faudrait le re muscler après notre accouchement. Faire une rééducation, pour éviter la descente d’organes, mais aussi pour éviter les fuites urinaires.

« J’ai fait ma rééducation avec une kiné. Techniques manuelles, sonde. Je n’ai pas été franchement assidue pour les exercices que je devais faire à la maison ( manque de temps, flemme)
 Au moindre effort, à la moindre toux, au moindre éternuement et c’est la fuite assurée encore aujourd’hui. »

 » Après mon deuxième accouchement, je n’ai pas pris le temps de faire ma rééducation du périnée. Je pensais que ça irait. Mais j’ai commencé à faire du sport, et j’ai eu des fuites  urinaires.  Même mon mari me dit qu’il ne ressent plus la même chose qu’avant… »

« Ma rééducation n’a pas fonctionné, j’ai toujours des fuites urinaires… »

« J’ai toujours mal à mon épisiotomie, 18 mois après mon accouchement « 

J’en ai parlé autour de moi, et je me suis rendue compte que les problèmes de périnée sont plus fréquents que l’on croit, mais personne n’ose en parler!

Fuites urinaires, douleurs post épisiotomie, douleurs sur les cicatrices des déchirures, tampon ou cup qui ne tiennent plus en place, perte de sensation/douleurs lors des rapports … liste non exhaustive

Le périnée peut avoir besoin d’un minimum d’exercice régulier pour rester tonifier. Surtout lorsque un obus de 3 kg 500 a appuyé dessus pendant 12, 15, 20 heures.

Les problèmes de périnée ne sont pas une fatalité. Vous n’êtes pas obligée de vivre avec tous ces désagréments !

Les séances de rééducation sont prises en charge même en dehors du parcours de soin post partum. N’attendez pas qu’il soit trop tard pour consulter!

Vous pouvez en parler à votre gynéco, médecin traitant ou sage femme. Osez en parler, car vous n’êtes pas seules.

Vous pouvez aussi faire des exercices à la maison: commencez en étant allongée dans votre lit. Visualisez votre périnée, et aspirez le vers le haut, comme si vous vouliez le remonter vers le nombril. Tenez 6 secondes. Répétez 10 fois. Si vous n’y arrivez pas, vous pouvez vous aider en insérant un doigt dans votre vagin. Serrez votre doigt avec votre périnée, tenez 6 secondes, puis relâchez.

Ensuite faite le même exercice debout, puis accroupie.

Vous pouvez faire cet enchaînement 3 fois par jours.

Et vous, comment va votre périnée ?

PATIENTEZ
MERCI!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s